Blog, La bulle de l'ours

Comment éviter de disperser son discours sur le web et les réseaux sociaux ?

 

Vous êtes prêt à animer un forum, tenir un blog et apporter des commentaires sur des webzines ?
Bravo ! Mais avant de publier des contenus en dehors de vos propres supports on line –sites Internet, blogs, e-newsletters, réseaux sociaux…- assurez-vous auparavant que :


- tous les contenus de votre site Internet sont à jour : produits, services, story telling, données chiffrées, etc.
- l’actualité récente de votre entreprise est relayée sur votre site, vers les médias et autres relais d’opinion
- vous diffusez au moins une fois par mois une e-newsletter à vos clients, vos prospects et en interne
- par semaine, vous publiez au moins 2 fois sur Facebook et twittez encore plus souvent, mettez en ligne des actualités sur Viadeo et Linkedin.

 

Ce n’est pas le cas… alors n’êtes-vous pas en train de vous disperser ? Comment avez-vous formalisé votre stratégie digitale ?
Notre équipe possède une grande expérience dans les actions de rayonnement de la marque, en stratégie d’animation de communauté, de fidélisation, d’entretien et de développement de clientèle.

Quelques astuces pour optimiser vos actions :


- Diffusez une e-newsletter : La diffusion d’une e-newsletter régulière à vos clients et prospects est un canal qui possède de nombreux atouts. Elle permet d’aborder en peu de mots l’essentiel de votre actualité et de renvoyer vers vos supports on line par autant de liens externes pour que vos destinataires puissent –selon la formule consacrée- « en savoir plus ».

 

- Soignez vos datas : Avant qu’il soit big, le data est une force pour l’entreprise. L’objectif est de toujours transmettre la bonne actualité à la personne intéressée. Pour cela, un soin attentif doit être apporté à l’actualité de vos fichiers, aux données collectées sur vos interlocuteurs. Classez, segmentez, triez vos cibles, personnes et entreprises destinataires de vos informations. En adressant à vos contacts sélectionnés une information qui les concerne, vous leur rendez service. Et ils s’intéresseront plus naturellement à votre entreprise. Une stratégie de collecte de données doit être mise en place à tous les niveaux de l’organisation de votre entreprise.

 

- Définissez votre ligne rédactionnelle : sur Facebook, Twitter, Viadeo, Linkedin, YouTube… votre actualité doit refléter votre positionnement et votre stratégie d’entreprise, vos informations doivent valoriser vos services et produits. Faites bon poids entre vos contenus propres, spécifiques et la curation d’actualités en rapport. La cohérence globale des informations, la rigueur de la tenue de la ligne rédactionnelle et la régularité des diffusions engendreront une augmentation de votre communauté. Vous devez devenir une référence, un expert de votre sujet.

 

40 degrés sur la banquise vous accompagne dans la définition de votre stratégie digitale, élabore votre ligne rédactionnelle, valorise votre actualité, veille à votre e-réputation… Nous apportons également notre expertise à la création d’opérations digitales spécifiques ou de supports dits classiques.

 

Blog, La bulle de l'ours

10 bonnes pratiques pour bien réussir sa campagne d’e-mailing

 

Quelques conseils simples sont à suivre pour améliorer vos performances dans l’utilisation de ce canal et optimiser les retours clients et prospects.

 

1. Des fichiers à jour :

Pour que la campagne soit une réussite, il est important d’avoir des fichiers bien ciblés et à jour. Les adresses clients et/ou prospects peuvent être collectées par l’entreprise émettrice ou elles peuvent être louées auprès d’un organisme spécialisé ou du diffuseur. Si le fichier réside du croisement de plusieurs sources il faut veiller à la suppression des doublons.

 

2. Des messages personnalisés :

Avant de concevoir un e-mailing il faut définir son destinataire. Quelles sont les différentes cibles concernées par la campagne et quel est le message que vous souhaitez leur adresser. Personnaliser le message permet d’augmenter l’attention du destinataire.

 

3. Un objet du mail bien choisi :

L’objet du mail doit être suffisamment accrocheur pour susciter l’intérêt du destinataire. En moins d’une seconde, il va prendre la décision d’ouvrir ou de supprimer votre e-mail.

 

4. Un logo bien visible :

Le logo de l’entreprise expéditrice doit être placé en haut de l’e-mailing. L’expéditeur doit être facilement et rapidement identifiable. La nature du contenu doit être comprise immédiatement.

 

5. Votre contact en évidence :

Le destinataire doit pouvoir contacter immédiatement l’expéditeur. Le téléphone, mail, adresse… doivent être en évidence.

 

6. Une accroche claire :

L’entrée en matière est déterminante. C’est après la lecture des premiers mots que le choix de continuer la lecture se fait. Le message doit être concis, compréhensible dans un minimum temps.

 

7. Le bon jour et la bonne heure :

Diffusez votre campagne B to B en prenant soin que votre message ne soit pas reçu avec le paquet de la nuit ou du week-end. Pour le grand public, adaptez votre horaire au sujet (lire une promotion sur le petit salé aux lentilles ne donne pas envie à 7h du matin !)

 

8. Un juste équilibre entre textes et visuels :

Enrichir l’e-mailing par des visuels est nécessaire mais sans être au détriment du message. En France, 24% des internautes et 77% des professionnels reçoivent leurs e-mails sans affichage automatique des images. Le message textuel doit précéder les photos et être prédominant.

 

9. Le lien de désabonnement :

L’internaute qui ne souhaite plus recevoir les informations doit pouvoir se désabonner en un clic. C’est la règle française de l’opt-out. Il faut prévoir un lien actif à cet effet.

 

10. Un message consultable sur tous supports :

On considère que les internautes français relèvent à 40% leurs mails sur un mobile. Vous devez donc veiller au codage html de votre e-mailing pour qu’il n’y ait pas d’impact sur sa mise en forme lors d’une consultation d’un mobile ou d’une tablette.

ours