Blog, La bulle de l'ours

10 bonnes pratiques pour bien réussir sa campagne d’e-mailing

 

Quelques conseils simples sont à suivre pour améliorer vos performances dans l’utilisation de ce canal et optimiser les retours clients et prospects.

 

1. Des fichiers à jour :

Pour que la campagne soit une réussite, il est important d’avoir des fichiers bien ciblés et à jour. Les adresses clients et/ou prospects peuvent être collectées par l’entreprise émettrice ou elles peuvent être louées auprès d’un organisme spécialisé ou du diffuseur. Si le fichier réside du croisement de plusieurs sources il faut veiller à la suppression des doublons.

 

2. Des messages personnalisés :

Avant de concevoir un e-mailing il faut définir son destinataire. Quelles sont les différentes cibles concernées par la campagne et quel est le message que vous souhaitez leur adresser. Personnaliser le message permet d’augmenter l’attention du destinataire.

 

3. Un objet du mail bien choisi :

L’objet du mail doit être suffisamment accrocheur pour susciter l’intérêt du destinataire. En moins d’une seconde, il va prendre la décision d’ouvrir ou de supprimer votre e-mail.

 

4. Un logo bien visible :

Le logo de l’entreprise expéditrice doit être placé en haut de l’e-mailing. L’expéditeur doit être facilement et rapidement identifiable. La nature du contenu doit être comprise immédiatement.

 

5. Votre contact en évidence :

Le destinataire doit pouvoir contacter immédiatement l’expéditeur. Le téléphone, mail, adresse… doivent être en évidence.

 

6. Une accroche claire :

L’entrée en matière est déterminante. C’est après la lecture des premiers mots que le choix de continuer la lecture se fait. Le message doit être concis, compréhensible dans un minimum temps.

 

7. Le bon jour et la bonne heure :

Diffusez votre campagne B to B en prenant soin que votre message ne soit pas reçu avec le paquet de la nuit ou du week-end. Pour le grand public, adaptez votre horaire au sujet (lire une promotion sur le petit salé aux lentilles ne donne pas envie à 7h du matin !)

 

8. Un juste équilibre entre textes et visuels :

Enrichir l’e-mailing par des visuels est nécessaire mais sans être au détriment du message. En France, 24% des internautes et 77% des professionnels reçoivent leurs e-mails sans affichage automatique des images. Le message textuel doit précéder les photos et être prédominant.

 

9. Le lien de désabonnement :

L’internaute qui ne souhaite plus recevoir les informations doit pouvoir se désabonner en un clic. C’est la règle française de l’opt-out. Il faut prévoir un lien actif à cet effet.

 

10. Un message consultable sur tous supports :

On considère que les internautes français relèvent à 40% leurs mails sur un mobile. Vous devez donc veiller au codage html de votre e-mailing pour qu’il n’y ait pas d’impact sur sa mise en forme lors d’une consultation d’un mobile ou d’une tablette.

ours